Rechercher

Comment et Pourquoi faire son menu pour la semaine ?

Dernière mise à jour : 25 mars


Faire son menu de la semaine

Il y a certaines familles pour qui faire un menu de la semaine est juste impensable. Parfois parce que l’idée de s’organiser les stresse, ou bien parce qu’elles préfèrent cuisiner selon l’humeur du moment ou l’alignement des planètes. Ou parce qu’avec 7 recettes en tout et pour tout, finalement pas besoin de programmer quel jour ils feront le riz cantonais du vendredi.


Et puis il y a certaines familles qui ne jurent que par le menu de la semaine, et qui insistent même pour qu’on essaie, en promettant monts et merveilles (sisi je t’assure, tu auras même le sourire de la crémière avec !)...C’est amusant comme ils nous évoquent souvent le premier de la classe qui savait toujours tout. Et même si on n’aime pas vraiment quand on nous donne des conseils, il faut bien admettre qu’ils ont l’air plus détendus au moment de préparer le dîner. Arff qu’ils sont agaçants.


Alors nous avons voulu creuser pourquoi nos copines se mettaient à faire leur menu de la semaine et aussi comment elles s’y prenaient.




A - Pourquoi faire son menu de la semaine ?


Quelques litres de thés plus tard dans les cuisines de nos amies, nous avons pu identifier 5 avantages principaux (même si elles vous diraient qu’il y en a beaucoup plus !). 5 avantages à faire son menu de la semaine ou des 2 prochaines semaines d’ailleurs, pour toute la famille.


1 - Ne plus se prendre la tête tous les soirs


Combien de fois vous vous êtes retrouvé face au frigo ouvert, à vous demander ce qu’on pouvait bien cuisiner en 10 minutes avec les ingrédients restants (à savoir 2 œufs et 1 courgette…) ? Et souvent, on finit par céder à l’appel des pâtes, qui ont le mérite d’être rapides à faire et éviteront les “j’aime pas” de nos charmants enfants. Mais qui bizarrement ressemblent un peu trop au plat de la veille…On résume : vous êtes stressé de devoir trouver une recette là tout de suite, déçu de finalement manger comme hier et frustré de ne pas manger plus équilibré.


Et curieusement, on n’a pas observé cela chez nos amies ! En ayant fait leur menu de la semaine à l’avance, elles étaient toutes détendues : elles avaient déjà l’idée qui attendait sagement son tour sur le frigo (10 min gagnées et quel soulagement). Et tous les ingrédients étaient disponibles dans leur frigo, donc elles pouvaient ENFIN préparer la fameuse recette que les enfants avaient adorée chez la mère de leur copain Benjamin sans avoir besoin de se faire un aller-retour express au Carrefour le plus proche (20 min de gagnées)


Et il faut admettre que cela fait une sacrée charge mentale en moins


2 - 2h30 gagnées chaque semaine


Il y a le temps passé à remplir son panier de courses ingrédient par ingrédient toutes les semaines. Celui passé tous les soirs à chercher une idée de repas, celui à chercher une autre idée parce qu’il manquait justement un ingrédient. Et celui passé à faire ses courses tous les 3 jours parce qu’on n'a pas trop anticipé ce qu’on aimerait cuisiner.


Du coup, nous avons calculé le temps que cela nous prenait vraiment.

Vous n’allez pas être déçus ! Et oui, faire son menu de la semaine permet d’économiser 2h30 chaque semaine, vous imaginez ?! 2h30 pour soi, on a imaginé ce que cela donnerait : 1 séance de gym de (30min), une bonne copine au téléphone (30 minutes), un bain (45 minutes), un jeu avec les enfants (45min)...qui du coup sont plus aimables, donc plus obéissants et on entre dans le cercle vertueux sur toute la famille qui passe une soirée zen (ou j’avoue ça parait surréaliste)


Tems pour soi Menu de la semaine

3 - Varier ses plats


En situation de stress ou de fatigue, le cerveau émotionnel prend le contrôle et limite la capacité du cerveau à raisonner. Donc quand il est 18h45 et que vous devez sortir une idée de repas pour que tout le monde passe à table à 19h, notre cerveau fait appel à nos réflexes : des plats très connus qu’on a déjà mangé la veille ou l’avant-veille.


Pourtant ce n’est pas faute de connaître tout un tas de recettes faciles, rapides, avec des légumes que nos parents nous faisaient ou qu’on a mangé chez une copine…mais voilà, ces recettes-là, elles ne viennent jamais quand on a besoin d’elles. Du coup on finit toujours par tourner sur les mêmes recettes et c’est décevant.


Et il faut admettre que faire son menu de la semaine permet d’avoir ce recul qui laisse ressortir ces fameuses recettes tapies dans un coin de notre mémoire : “tiens, un soir je ferai bien une tarte à la tomate comme celle de ma grand-mère”. Et c’est aussi retrouver le plaisir de cuisiner pour la famille, et faire vivre de nouvelles émotions gustatives à nos enfants. (Vous dites si je m'enflamme!)


4 - Faire des économies


Qui n’a jamais acheté un produit, parce qu’il était en promo, même si ce n’est pas le genre de truc qu’il mange, mais que quand même, la promo était super intéressante ? C’est le pouvoir de la promotion : nous faire acheter plus en ayant l’impression de dépenser moins. Mais qu’elle est puissante cette promotion.


Pendant ce temps là, nos amies qui font leur menu de la semaine à l’avance, ont déjà une idée précise de la liste de courses finale, de quels ingrédients acheter et dans quelles quantités. Du coup elles achètent juste ce dont elles ont besoin (exit le paquet de Kinder Bueno x6 qui leur faisait de l'œil) et elles choisissent les ingrédients selon leur budget. En moyenne, on compte 100€ par personne et par mois dans un foyer.


5 - Réduire le gaspillage


Elles étaient tellement belles et vraiment pas chères ces tomates bien rouges, alors j’en ai pris 5 kg, tu te rends compte? C’est rien du tout!! Sauf qu’au bout d’une semaine, on a épuisé nos idées de recettes avec des tomates, qu’il en reste encore et qu’elles finiront à la poubelle (ou au compost), parce qu’elles sont trop abîmées.


Faire son menu de la semaine permet d’avoir une liste d’ingrédients pile dans les bonnes quantités selon le nombre de personnes à table. A la fin de la semaine, ils ont tous été utilisés, pas de restes de poireau entamé, ni d’une part de purée trop petite pour être repartagée au repas suivant et qui traîne depuis 5 jours dans le frigo. Et puis ça fait moins de poubelles à aller jeter et ça sent moins mauvais dans la cuisine !



Gaspillage faire son menu de la semaine



B - Comment faire son menu de la semaine ?


Si vous êtes arrivé à ce stade de l’article, c’est que vous êtes assez fort en math pour avoir fait le calcul entre avantages à faire son menu de la semaine et inconvénients, et que peut-être cela pourrait vous intéresser….BRAVO !


N’ayez pas peur! c’est très facile, on vous aide.



1- Lister ses recettes préférées


Prenez 5 minutes pour rassembler ces recettes que vous aimez, celles qui marchent à tous les coups quand vous les servez à vos enfants, celles de votre enfance, celles que vous faisiez il y a 5 ans et puis que vous avez oubliées...Et si vous n’avez pas d’idée aucun problème on vous en donnera plein. Finalement faire son menu de la semaine ce n’est autre que mettre des recettes dans des cases!


2- Piocher dans sa liste et remplir son Menu


Une fois votre liste faite, à vous de décider quel repas sera pour quel jour, selon vos contraintes du jour : nombre de personnes à table, temps que vous aurez pour cuisiner, semaine ou week-end?


Astuce : vous pouvez même prévoir 1 plat en quantités doubles pour le servir à 2 repas dans la semaine. (Si les lasagnes épinard ricotta cartonnent ce serait dommage de ne pas en servir 2 fois)


Et pour ceux qui n’ont pas très envie de faire cela sur un bout de papier, voilà un outil pour compléter son menu à sa façon, qui permet de personnaliser le nombre de repas et de personnes selon le jour


3- Faire la liste des ingrédients


Dernière étape pour faire son menu de la semaine, et qui peut en stopper certains dans leur élan plein de bonnes intentions : la liste de courses! Optimiser les ingrédients en double, calculer les bonnes quantités…de quoi perdre les 2h30 qu’on allait économiser! Et bien nous, on a trouvé comment la faire en 5 secondes, on vous promet ! Vous voulez voir?


Voilà un outil qui va calculer tous vos ingrédients dans les bonnes quantités selon votre Menu et ça en un claquement de doigt: . Dingue non? Ensuite vous pourrez soit charger ces ingrédients dans votre panier chez votre distributeur habituel, soit imprimer la liste de courses. Et on doit dire que c’est assez magique.



On espère que cela aura fini de vous convaincre de faire vos menus. Et si vous êtes encore sceptique, essayez juste une semaine pour voir si vous serez réellement plus serein dans l’organisation des repas...ici on n’a pas de doute!


Vous n'avez pas d'idée de menu pour la semaine prochaine? Découvrez notre menu de la semaine et notre outil pour l'ajuster à votre façon et faire vos courses en 1 clic, directement dans votre enseigne préférée.



48 vues0 commentaire